lundi 1 octobre 2018

L'apprentissage d'une langue étrangère, c'est bon pour les neurones

Apprendre une langue étrangère aurait un impact très bénéfique sur la santé du cerveau, aidant même à retarder le déclin cognitif chez les personnes âgées.

"Des études ont aussi démontré que certes, les enfants apprennent plus facilement que les adultes en raison de la flexibilité de leur cerveau ; cependant ils ont bien moins de distractions, comparés aux adultes qui ont un milliard de choses à gérer et qui ont donc moins l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau. Quand on leur en donne l’occasion, les adultes peuvent apprendre une nouvelle langue à n’importe quel âge aussi vite qu’un enfant. Ils comprennent en général bien mieux la grammaire et les règles de syntaxe. 

Selon des études /.../ les symptômes de la sénilité apparaissent chez les adultes qui ne parlent qu’une seule langue à l’âge de 71 ans comparé à 75 ans pour les bilingues /.../Il semble que le fait de jongler entre deux langues permette d’activer certaines parties du cerveau qui sont impliquées dans les « facultés décisionnaires », c’est-à-dire celles qui ont un rapport avec la prise en charge des tâches et leur exécution.
"/.../ces résultats ne concernent pas uniquement les personnes parfaitement bilingues, puisque les bénéfices peuvent s’observer dès le premier semestre d’apprentissage…."

Alors, qu'attendez-vous pour vous y mettre vous aussi?! Italiano, English?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires

tél +(33) 06 29 15 20 83 / capolyptica@gmail.com


Pédagogie Gattegno